Aérodrome des Grands Lacs

L'aérodrome des Grands Lacs s'étend sur les communes de Biscarrosse et Parentis-en-Born sur une superficie d'environ 347 hectares. Le nombre de mouvement annuel est évalué à environ 45 000 avec des pics entre avril et octobre. 90 % de ces mouvements proviennent de l'activité de l'Ecole Nationale d'Aviation Civile (ENAC).
Jusqu'au 1er avril 2020, l'Ecole Nationale d'Aviation Civile organise des vols de nuit tous les lundis et mercredi de Cs+30 à 22h00 sur l'Aérodrome des Grands Lacs.
Équipement structurant
L'aérodrome des Grands Lacs fut choisi par Pierre Georges Latécoère dans les années 1930 pour devenir le lieu de montage et d'essais des plus grands hydravions français, de l'Aéropostale, puis du transport de passagers (Air France notamment). Il devint, entre 1930 et 1950, la première base européenne d'hydraviation.
Codes de bonne conduite
La Communauté de Communes des Grands Lacs a élaboré des codes de bonnes conduite "Aérodrome" en collaboration avec la Direction Générale de l'Aviation Civile (D.G.A.C./D.S.A.S./S.O.), en concertation avec l'association des riverains de l'aérodrome et les usagers de l'aérodrome (A.P.A.B., ENAC, Le Vol des Aigles).