La Communauté de Communes, réélue structure porteuse de Natura 2000

La Communauté de Communes, réélue structure porteuse de Natura 2000
Le 4 février 2021, les représentants des collectivités du site Natura 2000 « zones humides de l'arrière dune des pays de Born et de Buch », réunis en comité de pilotage, ont unanimement désigné l'intercommunalité pour poursuivre l'évaluation, l'adaptation et la mise en œuvre du DOCOB.

Le DOCOB est LE document d'orientation, de référence, d'aide à la décision pour les acteurs ayant compétence sur le site. Il contient en priorités des propositions de gestion et d'aides à l'investissement de type contractuel ainsi que des rappels des réglementations en place concourant aux objectifs de conservation. Il contribue également à la mise en cohérence des actions publiques ayant une incidence directe ou indirecte sur le site et sur les habitats ou espèces pour lesquels le site a été désigné.

La réunion du 4 février 2021 a été saluée par les services de l’Etat, DDTM des Landes et DREAL Nouvelle-Aquitaine. En effet, peu de collectivités sont engagées sur le territoire régional pour gérer et prendre en charge une telle mission. C’est pourquoi les instances de l’Etat ont tenu à souligner leur grande satisfaction à participer à un tel renouvellement, après 6 ans déjà de bons et vertueux services.

Une mission complète et complexe

C’est à Claire BETBEDER, animatrice du site Natura 2000, et également chargée de mission environnement à la Communauté de Communes des Grands Lacs, qu’a ensuite été confiée la présentation de cette mission.

Suivre, gérer et animer un site Natura 2000 relève d’une vraie polyvalence ! Passer de l’animation des outils contractuels à l’adhésion des propriétaires et gestionnaires, veiller au bon déroulé des projets et à la prise en compte des enjeux environnementaux, lancer des études naturalistes sur les suivis et enfin communiquer et sensibiliser la population pour transmettre tous les éléments… sont autant d’actions réalisées dans le cadre de la démarche.

Le bilan des 6 ans d’animation a ainsi été présenté par l’animatrice aux membres du COPIL. Des zooms sur l’année 2020, particulièrement chamboulée par la crise sanitaire mais pas pour autant gelée, ont également été évoqués. C’est le cas des études sur différents mammifères (vison, loutre, chauves-souris,…).

Enfin, la rencontre a permis à la Communauté de Communes des Grands Lacs de présenter les perspectives envisagées pour l’année 2021. Si des incertitudes subsistent encore, la volonté d’agir est bien présente. L’ensemble des acteurs représentés lors de la rencontre a approuvé cette dynamique et cette volonté de travailler en concertation et transversalité !