La deuxième édition des Ateliers de l’Habitat

La deuxième édition des Ateliers de l’Habitat
Pour la deuxième année consécutive, les Ateliers de l’Habitat ont eu lieu, cette fois à Parentis-en-Born.

Après le succès des Ateliers de l’Habitat du Born de l'année précédente, qui avaient réuni plus d'une centaine d'intervenants, l'objectif de cette année était d'aller plus loin avec des réunions techniques approfondies. Ces sessions visaient à identifier des solutions aux problématiques rencontrées, dans le but de construire un programme d'actions pour le Programme Local de l'Habitat (PLH).

La dynamique partenariale avec tous les acteurs du logement s’est poursuivie. Cette concertation s'inscrit dans le cadre de l'élaboration conjointe des Plans d'Actions Foncières (PAF) et des Programmes Locaux de l'Habitat (PLH) par la Communauté de Communes de Mimizan et la Communauté de Communes des Grands Lacs.

Les 13 et 14 juin, quatre ateliers de trois heures chacun ont abordé les thèmes suivants :

  • Atelier n°1 : Contrôler le développement des meublés de tourisme et remettre les résidences secondaires à disposition des ménages ?
  • Atelier n°2 : Comment établir une filière de production de logements abordables (sociaux et privés) répondant aux objectifs croissants de production ?
  • Atelier n°3 : Mobilisation des logements existants, de la réhabilitation et la rénovation énergétique à l’adaptation au handicap et au vieillissement : vers le guichet unique de l’habitat ?
  • Atelier n°4 : Quelle offre pour répondre aux urgences et aux publics prioritaires, notamment les personnes en situation de vulnérabilité et les jeunes ?

 

Entre 20 et 30 personnalités qualifiées ont participé à chaque atelier, parmi lesquelles des élus, des représentants de l'État, du conseil départemental, du PETR*, du GIP Littoral Aquitain, de l'ADACL**, des bailleurs sociaux, des promoteurs, des aménageurs, des agences immobilières, des techniciens des collectivités, un collectif d’habitants, ainsi que des acteurs de l'action sociale et associative en lien avec le logement et la défense des usagers.

La diversité des intervenants et la transversalité des sujets ont permis d'aboutir à des analyses et des solutions croisées. Chaque thématique a été examinée de manière exhaustive, confrontant les contextes nationaux et régionaux avec la situation locale. Les participants ont pu comprendre les logiques et les points de vue des différents types d'acteurs, recueillir des retours de terrain et évaluer les expériences menées sur d'autres territoires littoraux.

 

*Pôle d’Equilibre Territorial et Rural

**Agence Départementale d’Aide aux Collectivités Locales